top of page
  • Photo du rédacteurCentre culturel de Colfontaine

LAURENT Emmanuel. (1899-1986)


Issu d’une famille de mineurs de Wasmes, il fut lui-même ouvrier de surface jusqu’à l’âge de 22 ans. Fort de son écolage à l’Ecole Professionnelle de Wasmes et autodidacte passionné, il quitte la mine et trouve un emploi aux Syndicats chrétiens. Il y écrivit des articles à tendance sociale qui le propulsèrent au journal « Le Progrès ». C’est le début d’une carrière de journaliste-écrivain ponctuée par de nombreuses brochures et des livres sur le monde du travail, l’histoire de sa commune natale et la langue dialectale comme épicentres. En voici un aperçu :

« Le Grisou » Préface de Fernand Racheneur. Ed. Dupuis. Marcinelle. 230 p. 1938.

« Les mystères de la mine ». Préface de l’auteur. Ed Dupuis. Marcinelle.156p. 1940.

« Glossaire étymologique borain. » Travail ronéoté à compte d’auteur en 1943, réactualisé en 1969, 1979, 1982.

« Le stigmate bleu » sous le pseudonyme de RENAULT. Ed. Durendal. Bruxelles. 1956.

« Un grand nombre d’études historiques sur Wasmes réunies en un volume « Wasmes au fil du Temps » Ed. Centre culturel Wasmes-Notre-Dame et Centre Histoire Archéologie de Saint-Ghislain. 263 p. 1981.


COPENAUT Jean-Claude Echevin de la Culture, « Feux Saint-Pierre 2009 “Colfontaine littérature” présenté par Jacques Cordier, historien local et une organisation de l’Echevinat de la Culture.

49 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

FAUVIEAU Hector (1878-1953)

Fils d’Elisée Fauvieau à qui il succéda en qualité de bourgmestre de Wasmes, il mena une carrière politique locale et régionale riche en rebondissements sans jamais se départir d’un réel esprit critiq

GALLEZ Alfred (1918-1990)

Né à Wasmes, il débute comme journaliste au journal « La Province » à Mons. Il entre ensuite à la rédaction du journal « Le Peuple » dont il deviendra responsable des éditions de Mons et de Tournai av

Comments


bottom of page