top of page
  • Photo du rédacteurCentre culturel de Colfontaine

LIBIEZ Albert (1877-1943)


Juge de paix à Pâturages. Premier Président d’Honneur des "Amis de Colfontaine", collecteur de chants populaires, il est à l’origine du travail sur les "Chansons populaires de l’ancien Hainaut" en 11 volumes et son ouvrage "l’originalité des chansons d’âlion" est paru en 1951 (posthume).

En 1914, après la bataille dite de Mons (Zone du front Anglais), il y eut un grand nombre de blessés anglais soignés notamment dans des ambulances de Wasmes, Pâturages, Wihéries. Edith Cavell avec l’aide, entre autres du docteur Valentin Van Hassel et d’Albert Libiez, va organiser un réseau d’évasion pour ces blessés anglais.

En 1915, Albert Libiez est arrêté par les Allemands qui le condamnent à 15 ans de travaux forcés, peine qu’il n’effectuera que partiellement, sauvé par l’Armistice de 1918. En 1940, il rassemble autour de lui ceux qui, comme lui, sont poussés par le même idéal de liberté et crée, sous le pseudonyme de "Un Légionnaire", un journal clandestin : « La Liberté », suscite la formation d’un front national de résistance et participe aux activités du service de renseignements « Zéro ». Arrêté à nouveau par les Allemands en juin 1942, il meurt un an plus tard à Papenburg, au camp d’Esterwegen à l’âge de 66 ans, le 9 août 1943.



Source: Andre DE CLERCQ.


http:// borinage.blogspot. be/p/albert-libiez.html


105 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

FAUVIEAU Hector (1878-1953)

Fils d’Elisée Fauvieau à qui il succéda en qualité de bourgmestre de Wasmes, il mena une carrière politique locale et régionale riche en rebondissements sans jamais se départir d’un réel esprit critiq

GALLEZ Alfred (1918-1990)

Né à Wasmes, il débute comme journaliste au journal « La Province » à Mons. Il entre ensuite à la rédaction du journal « Le Peuple » dont il deviendra responsable des éditions de Mons et de Tournai av

Comments


bottom of page