top of page
  • Photo du rédacteurCentre culturel de Colfontaine

Gilles de Chin - La légende du Dragon...de Wasmes.

Dernière mise à jour : 27 mai 2020


Mais oui, Wasmes a son dragon ( en osier) et celui-ci a fait sa première apparition le 29 mai 1971. Diverses cérémonies ont été fixées en son temps : le cortège partait de la Place du Quesnoy, passait à la Maison du Folklore, à la rue des Alliés où Saint-Georges recevait son bouclier.

Le landau de la Pucelette lui, partait de la Place de Wasmes et précédait le Dragon ; ce landau était décoré par les fleuristes de la place et le cortège comprenait également les chats blancs et les chats noirs, mais aussi les léopards du groupe de Mr Caufriez ; le cercle Équestre dirigé par Mr Renson et la section de la Croix-Rouge, dirigée par Mr Pierre Bottieau.

Sur la place, le bourgmestre remettait la lance à St-Georges puis, tout le groupe se dirigeait vers le manège où a lieu le combat.

Le 27 mai 1971, la télévision a filmé les principaux acteurs à la Pentecôte, on chante l'air de marche du Dragon.


Il s'agit d'une composition de Maître E. E. Ronval de Wasmes.


Premier couplet : C'est l'Dragon de Wasmes qui r'vié avec ses cats

Eyé nou Gilles de chégn pou d'aller au combat

Et vir si nou Pucelette nous sara bié rindue

Eyé si d'vintén heure, en'sara nié pierdue.

Refrain : Allons, Allons les cats de Wasmes (bis)

C'est nou Dragon qu'est bié Wasmois, bié Wasmois

Deuxiéme couplet : Padié les cauc cayaux, les cavaliers s'apprêtent

A l'église, el Dragon fait rinmonceler les tiêtes

Nou Marie Canari r'wètes les d'gins à s'ferniète

Eyé les péleregnes cant'té messe pou l'Pucelette

Refrain

Troisième couplet : A q'vau v'la Gilles de Chégn qui r'mont'el Tierne del Courte

Les Borégnes et les cats vont au rimpo tertoutes

A l'Cinse, on virra bié si l'Dragon a gagné

Ou si les cats n'saront nié les prumiers scorchés

Refrain

Quatrième couplet : V'la les cats qui s'bat'té autour del vilaine biètte

Et nou djambotte qui tran'n au fond de s'noir muchette

Mais l'lance de Gilles de Chégn aura surmint raison

De l'gueule et des cons d'queue qu'li baille et grand Dragon.

Refrain

Cinquième couplet : Il est twois heures passé, v'la l'Dragon abattu

Merci à Gilles de Chégn d'awo bié combattu

In nous rindant l'Pucelette, i nous adéfindus

Et wasmes qu'est rapapié, s'in r'mettra é con d'pu

Refrain

Sixième couplet : Quand vèrral'feu Sée Pierre, quand vèrra l'Escouvion,

On racontra toudis l'combat de nou Dragon

Et tant qu'on sara cats à Wasmes, i'n dara nié

Qui verrons nous inl'ver nou force et nou fierté


DEGOUYS Jacques – Qui était « Marie Boulette » ? Colfontaineries L'affaire des boulettes de Wasmes, Belgique, pp 100 à 103

Gilles de Chin: Héros légendaire.


Cliquez ici pour consulter d'autres articles concernant Gilles de Chin


279 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

LES FEUX SAINT-PIERRE

[…] Wasmes est resté aussi le gardien d’antiques traditions folkloriques dont la plus populaire est sans conteste celle des Feux de la Saint-Jean, - ils s’appellent chez nous « Feux sé-Pierre » - que

Kommentarer


bottom of page