top of page
  • Photo du rédacteurCentre culturel de Colfontaine

T.

Dernière mise à jour : 13 févr. 2019

Sentier de la Taillette : Wasmes



Taillette : petite partie d’un chantier où se pratique l’abattage du charbon, la taille étant l’endroit où l’on est arrivé dans l’exploitation d’une veine de charbon.


Photographe : Pol Bohems

Archives du Centre culturel de Colfontaine



Rue de la Tannerie : Pâturages

On peut admirer au n°14 de cette rue, chez M. et Mme Vandeputte, un magnifique hêtre pourpre plus que centenaire. Sous le pont de la Route Provinciale, passe le Rieu du Cœur, un ruisseau complètement couvert sous la mandature d'Achille Delattre va se jeter dans la Haine à Quaregnon.


Archives du Centre culturel de Colfontaine



Rue du Tas : Wasmes

Nom d’une mine de charbonnage


Archives du Centre culturel de Colfontaine



Rue du Temple : Pâturages


Archives du Centre culturel de Colfontaine



Tieme Carion : Wasmes

"Tierne" désigne une élévation, une hauteur mais surtout une montée, un endroit grimpant.


MAHIEU, Raymond - "Le Borinage d'Antan, d'Hier et de Jadis" 2009, Belgique,pp.327.




Rue du Tilleul : Wasmes

Au Moyen Age, le tilleul était planté dans des lieux de rassemblement et de fête, c’était l’Arbre de la Justice.


Archives du Centre culturel de Colfontaine



Chemin et rue du Tour

Procession de la Pucelette + Tour de Wasmes : Grande manifestation folklorique qui mêle histoire et traditions. La procession de la Pucelette tire ses origines d'une légende du 12ème siècle : elle raconte comment le seigneur Gilles de Chin partit combattre un dragon qui dévastait alors la région en attaquant hommes et bêtes, et comment il libéra une jeune fille prisonnière de l'animal (la Pucelette). Elle retracerait le périple accompli par le dragon blessé avant qu'il ne meure. Elle est organisée à l’honneur de la Sainte-Vierge que Gilles de Chin avait invoquée pour guider son bras, avant le terrible combat contre le dragon. La procession commence à 4 heures du matin pour les plus matinaux et se poursuit tout au long de la journée. Les pèlerins escortent la statue de Notre-Dame de Wasmes, en bois polychrome du XIIe siècle, sur un tour long de 17 km s'achevant à l’église de Wasmes. On y lance de la farine sur le passage du cortège, une offrande faite pour recevoir le salut de la jeune enfant. La tradition populaire accorde à son geste la faculté de porter bonheur aux personnes présentes sur son chemin.


Archives du Centre culturel de Colfontaine



Tous vents

Lieu-dit.

Cette croisée de six chemins, non protégée, est particulièrement exposée aux vents.


Archives du Centre culturel de Colfontaine



Ruelle du Tripan : Wasmes



En 1905, la Ruelle du Tripan s'enfonçait sous les arbres en direction du Terril du Pachy, au "départ" de la Rue à Paniers.

Tripan: nom composé de deux mots : Tri : terre en friche et Pan : pente ou plan infertile.


Photographe : Pol Bohems

Archives du Centre culturel de Colfontaine



Chemin du Trou au sable : Wasmes



Photographe : Pol Bohems

69 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

A.

B.

C.

Comments


bottom of page